L’ange gardien dans la tête

Coucou ! Pas de fiche de lecture, mais un petit conte qui résume un peu une maladie que l’on juge mal…Bonne lecture !


L’ange gardien dans la tête

Il y avait une fille, ronde et brune à lunettes, qui avait toujours rêvé de pouvoir faire de grandes choses. Cette fille s’appelait Anéa. Elle avait un réel pouvoir magique, considéré comme une maladie grave de nos jours. Mais il ne s’était pas encore manifesté.

Ce n’est que lorsque sa mère mourut alors qu’elle n’avait que douze ans qu’il commença à se manifester : c’était celui d’un ange gardien qui lui donnait des pouvoirs d’analyse sur la vie et les situations. Sauf que l’ange gardien était dans sa tête, bloqué par les parois crâniens. Et du coup, Anéa avait peur de cet être dans sa tête. Elle le prenait pour un danger, le rejetait. Alors l’ange gardien devint un ange noir, emplit de haine pour cette gamine qui ne comprenait rien à lui.

Il lui fit don de l’agressivité, de la dépression, de la tristesse, de l’incompréhension. Anéa était malheureuse. Son père n’arrangea pas les choses en se mariant avec une nouvelle femme, qui pourtant allait aider cette gamine dans la noirceur en lui montrant une boule de lumière. Cette belle-mère l’emmena dans une Maison de l’Adolescent, où se trouvait un psychiatre. C’est alors que l’on trouva l’ange gardien tout noir dans sa tête : il fallait lui apprendre à maîtriser cela. Les médicaments l’aideraient à cela, pour calmer le taux de noirceur dans l’esprit de l’ange.

Et après des années d’analyses, de crises, de médicaments, après une envolée vers l’âme sœur ailleurs, Anéa était devenue une femme physiquement. Mais sa tête avait conservé les séquelles de son adolescence avec son ange noir. Il fallait que ça cesse, qu’elle accepte de vivre avec un ange dans sa tête. Elle décida à lui parler, directement, et de lui montrer qu’elle avait finit par le comprendre pourquoi il était là. Alors l’ange s’apaisa, il devint un petit garçon ailé, et il décidèrent ensemble de son apparence finale.

Et c’est qu’ainsi que le petit ange et Anéa continuèrent à réparer les dégâts et surtout à utiliser le pouvoir de lucidité et de sagesse lors de certaines situations.

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :