Quelle chance !

Bien le bonjour ! Un texte mignon suite à un texte de terreur pour se remettre des émotions de la semaine dernière !

Bonne lecture !


Quelle chance !

Léonard Lutin est un gnome qui a reçu un diplôme de transport des éléments avec spécialisation dans le temps. Mais il est au chômage malgré lui, et ce à cause de sa petite taille et du prétexte des recruteurs concernant son « jeune âge ». Cependant, Léonard persévéra et continua à enchaîner les entretiens d’embauche.

Un jour, lors d’un nouvel entretien, la personne chargée des ressources gnomaines lui demanda des précisions sur sa spécialisation dans le temps. Alors, le jeune Léonard expliqua avec une passion tellement grande ce que lui rapporté cette option que le recruteur en était ébloui. Le gnome lui donna en exemple les détails de ses stages en entreprises, tels que gérer les heures du coucher de soleil selon les saisons et les minutes à rajouter ou à enlever ; ou encore il conduisait un camion qui transportait les photons coincés dans les nuages de pluies, et ainsi de suite…

Après avoir terminé ce discours, Léonard eut comme réponse la promesse du recruteur de le contacter s’il avait une place dans le domaine au sein de l’entreprise. Un mois passa sans nouvelles. Le gnome, découragé, pensait à trouver une autre formation, bien qu’il ne l’aimait pas. Quand un pigeon voyageur entra chez lui, il reprit espoir. Il retira un message de la patte de l’oiseau. Après la lecture du papier, il afficha un grand sourire et sauta de joie : une entreprise l’avait embauché dans le domaine du transport des étoiles de nuit ! Quel heureux hasard d’avoir un emploi qui portait précisément sur sa discipline préférée ! De plus, l’entreprise lui fournissait un logement en bois situé en forêt ! Que de bonnes circonstances !

C’est ainsi qu’il était formé à la conduite d’un camion à étoiles et qu’il vivait des moments joyeux et chaleureux avec ses collègues. Il faisait son entrée dans le monde professionnel.

Et cela irait de mieux en mieux. Un an plus tard, à l’intérieur d’une cabane isolée, Léonard Lutin enchaînerait un camion calmement pour bien démarrer la journée. Un de ses collègues lui annoncerait que l’employeur le demandait. Et suite à cela, il serait non seulement félicité de son sérieux et de son efficacité, mais il aurait obtenu une prime et un poste plus élevé.

Et ainsi, Léonard aura eu une vie professionnelle épanouie et terminera sa vie dans le bonheur et sans regrets.

Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :