Bilan week-end à 1000 #11 : Le Pays des contes et Eleanor & Park

Bonjour z’à vous ! C’est un peu en retard que je fais le compte-rendu de ce challenge… Qui n’a fonctionné qu’à moitié pour moi !

En effet, j’ai été très occupée pendant le week-end (deux anniversaires à souhaiter, des petits travaux à faire…). Du coup, je n’ai pu lire et finir que deux livres : Le Pays des contes et Eleanor et Park.

Du coup, cela fait un total de 509 pages sur les 1000 minimum qu’il fallait lire… Une autre fois peut être ! Mais je ne vais pas m’arrêter là : je vais vous présenter rapidement les deux romans et vous exprimer mon ressenti dessus.

– Le Pays des contes raconte l’histoire de Conner et Alex, frère et soeur, qui ont perdu leur père, renversé par une voiture, un an auparavant. Ce père était un homme qui aimait clairement sa famille et surtout ses deux enfants, il n’hésitait pas à leur raconter un conte pour leur apporter une expérience de la vie. Hélas, ce temps est révolu : depuis ils vivent dans une maison plus loin de l’école et moins confortable, et surtout leur mère travaille dur, n’ayant plus le temps pour ses enfants. Le jour de leur anniversaire, cependant, une surprise les attend : leur grand-mère paternelle vient avec pleins de cadeaux et leur prépare un gâteau ! Parmi ses présents se trouve le livre de conte de leur enfance… Ils n’imaginent pas le monde qui les attend une fois pénétrer de-dans ! Mais vont-ils pouvoir en sortir ?

Un roman jeunesse que j’ai eu du mal à démarrer car on ne saisit pas tout de suite l’ampleur du monde des contes, et que j’ai pu continuer lors de ce challenge de manière attendrie ! Il y a tellement de personnages (de contes) attachants, de par leurs défauts comme par leurs qualités ! J’ai eu un coup de cœur pour le petit Chaperon Rouge qui évolue bien au bout d’un moment ! L’écriture reste accessible et agréable à lire, avec de belles images de par les adjectifs et de par les tournures de phrases ! Bref, un livre que j’ai plutôt aimé !

– Eleanor et Park, un roman qui parle d’amour entre deux adolescents très différents. Park a des origines coréennes, vit dans une famille aimante mais parfois complexe, est plutôt aisé, et est toléré par les camarades les plus turbulents. Il a plutôt un caractère calme et à ne pas chercher la misère. Eleanor, elle, débarque à peine chez sa mère et son beau-père un an après les avoir quitté par une crise de son nouveau père. La vie est horrible : des règles pour ne pas susciter la colère du nouveau mari de sa mère, avec ses quatre autres frères et sœur, des disputes quotidiennes entre le couple au point de venir à la violence pour l’un et aux pleurs pour l’autre. Le peu d’argent sert à acheter les vêtements d’Eleanor : voyants et peu élégants. Il est sportif et plutôt beau. Elle est ronde et rousse. Deux mondes à part qui vont se croiser dans un bus de lycée, et qui vont nouer petit à petit un lien puissant…

Le roman m’a clairement marqué. Plu, je ne sais pas encore, mais marqué oui ! J’ai eu l’impression de voir mon monde dans celui de Park et celui de mon copain dans le monde d’Eleanor. Cela m’a émue, donner envie de tuer ce sale beau-père, réconforter Eleanor, parler à Park de ce qu’il faut dire à elle… Bref, des envies d’action ! Mais parfois il y avait tellement de force dedans que j’ai eu mal. Oui, pour la première fois depuis longtemps, je ne suis pas sortie indemne d’une lecture. Et c’est pour cela que je ne sais pas si je dois aimer ce livre ou le mettre de côté pour dix ans… Mais j’ai eu un bon coup de poing, oui !

Voilà tout, on se retrouve bientôt pour un petit texte ! A plusch les hiboux !

Article suivant
Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :