Critiques littéraires

FRRAT 2015, troisième livre : Le gentil petit diable, et autres contes de la rue Broca

[Image] Le gentil petit diable et autres contes de la rue broca

 

Rebonjour chers et chères lecteurs/lectrices ! Je me rattrape en cette journée avec un recueil de contes très contemporains : Les contes de la rue Broca. Ici, c’est les contes suivants que j’ai pu lire : 

Le gentil petit diable, Roman d’amour d’une patate, La maison de l’oncle Pierre, Le prince Blub et la sirène, Le petit cochon futé et Je-ne-sais-qui, je-ne-sais-quoi.

 

Tous ont leur ambiance à eux et leur originalité, mais tous ont la patte de l’auteur reconnaissable : drôle, décalé, parfois un peu cruel, et parfois très doux ! Je préfère vous laisser découvrir les contes plutôt que vous les raconter, car je pense que vous en connaissez quelques uns ! Moi en tout cas j’ai reconnu Le petit cochon futé, que j’avais vu en dessin animé avant en étant petite ! Et Dieu sait que ça m’a rappelé de la nostalgie agréable…

Les qualités sont très simples : les contes suivent les chemins habituels des traditionnels, avec leurs schéma, mais étrangement l’auteur arrive à donner un ton léger et doux, même dans les passages tristes !  Il n’y a pas forcément de moral stricte à la fin : c’est comme une partie d’une vie qui se déroulait, rien de plus. C’est reposant de ce côté là.

Je ne trouve pas de défauts, mais les amateurs d’histoires dures risquent de le trouver ennuyeux et futile. Si vous n’êtes pas figés à cela, je vous recommande chaudement de petit recueil de conte tout beau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s