Fiche de lecture n°04 : La petite Fadette.

La petite fadette couv

Les histoires de campagnes… Généralement, on connaît plutôt celles des bergers et des bergères dans des contes que dans des romans.  Il y a aussi les histoires de méchantes sorcières qui, à l’écart du village, peuvent être un danger pour les honnêtes paysans. 

On pourrait donc croire, par le style du roman La petite Fadette, qu’il s’agit d’un énième récit basé dessus, parlant d’une famille avec des frères jumeaux, dont l’un part se former dans une autre ferme pour assurer son avenir de fermier, et l’autre reste avec ses parents à cause de sa santé trop fragile. De plus, cela inclut Fadette, fille d’une sorcière haïssable, qui s’incruste dans la vie du frère en formation. Tout ces éléments sont bons pour une morale de gentils et méchants humains…

Et pourtant, ce sont les personnages qui sont les plus intéressants dedans ! En effet l’héroïne est assez détestable au début. Mais elle évolue dans le bon sens en tombant amoureuse du frère partit travailler dans une autre ferme. Elle évolue par l’attention du jeune homme, car n’ayant jamais eu d’affection de qui que ce soit, encore moins de sa grand-mère. Elle n’est pas le seul personnage de l’histoire à évoluer de façon intéressante, mais je préfère laisser découvrir par vous même ces autres protagonistes.

Cependant, l’histoire enjolive énormément la campagne. C’est comme s’il y avait une immunisation de la saleté et de la boue, ainsi que de la rudesse du travail… Une vision utopique ? Certainement pour l’époque du XIXème siècle, si on met de côté La Terre de Zola. Il faut dire que les aspects « romantiques » de l’époque embellis cette vie, et malheureusement ayant lu le roman du fameux romancier naturaliste sur les paysans,  La petite Fadette passe pour très niais à côté. C’est trop beau pour être vrai lorsqu’on a conscience de la réalité de la campagne, plus noire que celle qui est contée ici. 

 

Cela reste un très bon roman pour se détendre et avoir une évolution étonnante des personnages sans voir la noirceur et la misère de l’époque.

 

Fiche de lecture n°04

Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :