Critiques littéraires, Tous les articles

Fiche de lecture n°02 : Les Vagues.

Les Vagues couv

Quand on lit un livre, le narrateur a tendance à raconter une histoire par des événements ou par ses ressentis de la vie selon le moment. Il est donc très rare de passer le regard interne d’un personnage à un autre dans un même chapitre. 

Virginia Woolf a donc tenté dans ce roman d’utiliser un style très particulier… Ou du moins difficile au point que le lecteur perd ses repères de la narration classique. J’avoue que, mis à part le passage très poétique d’un paysage, le début du roman me semblait impossible à comprendre car déstabilisant.

En effet, nous entrons dans les pensées de six personnages différents, qui s’alternent entre eux. On passe du chagrin d’amour pour l’un d’entre eux à une incompréhension d’une leçon pour l’autre. Ces six individus, trois hommes et trois femmes, on les suivra de l’enfance jusqu’à la mort, et ce en restant dans leurs pensées personnelles. La traduction de leurs pensées déroute énormément, car il y a un passage d’un personnage à l’autre en conservant la première personne du singulier, et le seul repère pour savoir que c’est un autre qui « s’exprime » est un ajout de « dit untel ». Le seul lien qui existe entre les personnages est leur amitié qu’il conserve pendant longtemps (ou du moins tout au long du roman).

L’histoire est plus psychologique et interprétative que scénarisée, avec quelques interludes poétiques qui montre un paysage où le temps passe, qui symbolise le temps qui passe et donc la vie qui avance lentement vers la mort pour les personnages. Il est clair que certaines images, même dans les passages de pensées, sont magnifiquement bien décrites, que ce soit pour une métaphore ou une perception philosophique. 

Malheureusement, comme il ne s’agit que des aléas de la vie, il n’y a ni suspens, ni de véritables actions, et un lecteur qui veut du mouvement sera vite déçu par la monotonie du livre. De plus, la fin traîne en longueur, au point de vouloir rapidement conclure la lecture du roman.

En résumé, les amateurs d’analyses psychologiques ou littéraires seront ravis par cette oeuvre de Virginia Woolf, mais pour une personne qui ne cherche qu’une lecture simple ou remplie d’action, ce ne sera que l’ennui qui s’emparera de son esprit pour la faire somnoler… Ok, j’avoue faire partie de cette catégorie, même si l’analyse de la pensée retranscrite m’intéresse dans ce roman…

Fiche de lecture n°02

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s