Strip #19 – Angoisses #01

Coucou ! Voici un petit strip un peu en retard… ATTENTION : contient de l’angoisse. Bonne lecture !

 

Strip #18 – « C’était pas ma guerre »

Coucou !

Voici un strip un peu… Particulier. Je vous laisse découvrir !

Strip #17 – Le thé

Coucou !

Ca y est, enfin un nouveau strip ! Je vous laisse savourer !

Bonus : un strip tradi sur un truc qui m’a énervé.e…

Fiche de lecture Hors série #01 : Grenadine

 

Grenadine, de Shyle Zalewski, aux éditions Lapin

Un article un peu particulier cette fois ci : les fiches de lecture hors série. C’est à dire que dès que j’ai un coup de coeur, le livre se retrouve dans cette catégorie. Commençons !

 

Grenadine… Un savant mélange d’autobiographie et de fiction. Mais surtout l’occasion de réfléchir sur son être. Shyle s’analyse, et Shyle se dévoile.

 

Le personnage nous fait rire, réfléchir, pleurer… On tourne les pages, on s’attache au personnage, on est bouleversé par ce qu’on lit… Pourtant, le personnage n’est pas parfait : maladroit socialement, d’une franchise qui glace le sang, pas dans les canons de beauté de la société physiquement, assez chaudasse… Mais c’est ce qui fait tout son charme : il est humain.

 

Le scénario est captivant, car on voit l’évolution du personnage petit à petit, et on apprend avec lui. Les échecs, les réflexions, les actes, les paroles, les doutes, les erreurs… Tout ce qui s’y passe nous apporte quelque chose de plus.

 

Concernant les moments de sexe, c’est tout en subtilité : nous voyons les actes, mais rien d’autres. Pas de pénis, pas de vulve. Et c’est tout aussi érotique.

 

Parlons du graphisme, maintenant. Autant il peut paraître simpliste et enfantin, autant, quand on apprend à le connaître, on voit qu’il y a des détails et de la fluidité. Je peux vous garantir que les pages en une planche vous laisseront sans voix tellement elles sont magnifiques. Shyle fait du beau travail, et ça, on ne peut pas la lui enlever !

 

En tant que lecteurice depuis deux ans sur les réseaux sociaux, je peux noter un défaut : la répétition des strips déjà publiés sur son Twitter. En effet, on retrouve certaines planches dessus. Cependant, c’est un défaut minime : très peu de planches ont été publiées sur son compte, et on les retrouve avec plaisir.

 

En bref, je vous recommande cette BD très chaudement !

 

Voilà, j’espère que cette découverte vous a plu. J’espère en faire de nouveaux prochainement. Je vous dis plusch !

 

[Instant pub] Portfolio en ligne !

Coucou !

 

Après quelques bidouillages, j’ai enfin pu mettre le portfolio en ligne ! Vous pouvez le trouver ici ! Je l’actualiserai au fur et à mesure.

 

J’espère vous retrouver bientôt pour de nouveaux articles ! A bientôt !

Inktober 2018 – Bilan

Coucou ! Le mois d’octobre a été bien rempli pour moi. En effet j’ai fait une nouvelle fois l’inktober pour cette année. Mais cette fois ci je vous propose un bilan de cette année qui remet en perspective ce mois d’octobre à encrer ses dessins. C’est parti !

 

 

Tout d’abord, voici la liste que j’ai faite à l’occasion de cet inktober. Le thème global était « Détente chez soi », et cela me tenait à coeur car je voulais faire plus de situation à l’intérieur d’une maison, afin de m’améliorer dans ce genre de situation. Et je voulais que les personnages se « relaxent » dans mes dessins. Mais du coup, ai-je tenu le long du mois ? Eh bien voici le bilan !

 

Comme vous pouvez le constater, les dessins sont au complet ! J’ai mis la régularité à tous les jours, mais j’ai eu exceptionnellement deux jours sans dessiner et deux jours où j’en ai dessiné deux. Mais, globalement, j’ai dessiné tous les jours du mois d’octobre. Passons aux favoris et aux ratés !

 

Favoris :

Le 12, le 17, le 22 et le 27 sont mes quatre favoris de cette année. Le 12 parce que je trouve l’ambiance réussie, en plus d’avoir des couleurs qui se marient bien ensemble. Le 17 parce que l’expression du personnage est poilant en plus de rendre ragoûtant le plat. Le 22 est le plus réussi en terme d’ambiance, en plus d’être l’un des plus compliqué à réaliser. Le 27 est l’un des plus simple, mais aussi tout doux et agréable à regarder. Passons aux ratés !

 

Ratés :

 

Ceux que je trouve ratés sont le 14 et le 23. Le 14 était le thème que j’avais le plus envie d’aborder, et le résultat final m’a déçu car il est vide. Le 23 est le plus raté du lot car le personnage paraît debout alors qu’il est assis, de plus l’ambiance ne ressort pas assez.

 

Ce que m’a apporté cet Inktober :

 

Tout d’abord, il m’a permis de dessiner des décors, chose que je ne faisais pas vraiment avant dans les inktober (ou alors le minimum). De plus, je me suis forcé.e à dessiner sans règle et à la main les traits droits. c’est un excellent entraînement pour moi. Et enfin j’ai dessiné des personnages divers, avec des expressions et attitudes différentes selon le jour.

 

Voilà ! J’espère que ce bilan vous a été utile. Moi ça me permet de laisser une trace dans le temps. Pour le prochain inktober je compte travailler sur les paysages, aussi bien urbain que naturel. Je vous dis plusch et à bientôt !

Réflexions décousues #03 : pensées critiques

Coucou à vous ! Aujourd’hui on se retrouve pour des réflexions décousues sur un problème que j’ai.

 

Je n’arrive pas à avoir une pensée critique sur une opinion ou sur des arguments, qu’importe le parti politique. J’ai juste conscience que c’est perçu de telle manière selon les personnes, mais je n’arrive pas à formuler ma propre pensée critique. A quoi est-ce dû ? Je ne sais pas trop, peut être tout simplement que je n’ai pas envie de me disputer avec la personne et que je préfère écouter ses arguments.Mais du coup ça m’handicape quand je dois sortir des arguments, car je ne les ai pas.

 

Anecdote : j’ai écouté les opinions d’un type du FN. Je n’ai pas acquiescé, mais je n’ai pas osé lui dire que ses opinions étaient de la mouise. Donc, sans le vouloir, j’ai validé ses idées. Pourtant ça me répugne, c’est du racisme, du nationalisme qui ne regarde pas les problèmes du pays sous un bon regard. Mais je n’ai pas osé lui dire qu’il disait des choses répugnantes. Je suis dégueulasse pour le coup. Et je regrette amèrement de ne pas lui avoir rabattu le clapet.

 

Et c’est pareil pour tout : ceux qui m’insultent, ceux à qui je demande leur opinion, ceux qui écrivent des articles… Je n’arrive pas à leur dire tout simplement : non, je pense autrement. Je n’ai pas les arguments pour. A l’inverse, j’ai une haute capacité à écouter, j’essaye le moins possible d’interrompre, je pose des questions… Mais le problème c’est que dès que j’ai une affirmation, on me l’explose l’instant d’après, et j’ai des doutes. Je ne sais plus quoi penser, pire encore je prends la dernière affirmation en date… Je suis tellement influençable que c’est outrant. Je ne sais pas quoi faire.

Voilà, vous connaissez une partie de moi qui est horrible maintenant. Je vais vous laisser, je vous dis plusch !

Strip #16 : Essai numérique

Coucou ! Comment allez vous ? Moi bien ! Je vous propose un strip informatif pour changer. Je vous laisse lire, plusch !

 

Fiche de lecture n°18 : Premier amour

Coucou ! Aujourd’hui nous allons parler d’une nouvelle qui m’a plu à la première lecture et que je devrais relire pour me faire un avis plus complet.

 

Nous suivons le point de vue de Vladimir, un jeune homme, qui est en vacances et qui rencontre une jeune fille dont il tombe amoureux et qu’il tente de l’intéresser du mieux qu’il peut.

Outre l’aspect « je suis une jeune fille qui attend des exploits de l’autre pour m’y intéresser » assez misogyne, le récit n’est pas si mal et la fin est assez étonnante pour attirer l’attention. Il faut aussi rappeler que c’est un récit du XIXème siècle écrit par un homme, donc évidemment le point de vue n’est pas respectueux de la femme pour l’époque. Malgré tout le personnage principal montre le point de vue d’un jeune homme de famille noble tomber amoureux, même s’il ne le sait pas précisément. Le récit est plutôt bien écrit et rythmé pour le coup.

 

Cependant, il y aurait pu y avoir des développements plus aboutis qu’une simple romance. Comment aurait pu réagir le jeune homme, l’évolution de ses sentiments, etc… Et même s’il s’agit d’une nouvelle, le format aurait pu tenter pour être un roman. Mais l’auteur a choisi, et c’est sa liberté d’agir ainsi.

 

Un livre qu’il faut que je relise, pour avoir un avis plus complet sur le sujet.

Instant pub – Les endroits où vous pouvez me poser des questions !

Coucou !

J’espère que tout va bien, moi ça va parfaitement bien ! Aujourd’hui j’aimerais vous parler des plateformes où vous pouvez posez des questions et lire mes réponses.

 

  • Curiouscat

Cette plateforme a percé ces dernières années, cependant certains « trolls » prennent un malin plaisir à vous insulter. Heureusement il y a des blackwords pour contrer cela. Vous pouvez me poser des questions ici.

 

  • Ask.fm

Plateforme plus ancienne et plus calme ces derniers temps, on peut avoir des questions du bot, de gens, voire générer des questions. Vous pouvez trouver mon profil .

 

  • Tumblr

Loin d’être une plateforme que j’aime, on peut y poser des questions anonymement, tout simplement. Vous pouvez me questionner ici.

 

Il me semble avoir fait le tour. Si vous connaissez d’autres plateformes où on peut poser des questions je prends ! Merci beaucoup et à bientôt !